centered image


Il faut souvent beaucoup de temps pour comprendre que le problème vient de votre harceleur, et non pas de vous. Le fait d’être accusé de tout et de rien, d’être trop sensible et d’avoir une faible estime de soi peut engendrer de graves conséquences. Il faut déjà prendre conscience que le problème est extérieur à vous lorsque vous êtes victime de harcèlement moral. Voyons ensemble comment faire face au harcèlement moral au travail.

Pourquoi le harcèlement moral peut-il être autant destructeur pour la victime ?

Comment se fait-il que le harcèlement moral au travail ait autant d’impact sur les victimes ?

  • C’est simplement une histoire de bâton et de carotte. À titre de comparaison, donnez continuellement du bâton à un âne, son cuir s’endurcit au fur et à mesure, puis il ripostera par la suite. Donnez-lui continuellement des carottes, il les prendra alors comme un dû. Donnez-lui sans aucune raison le bâton et la carotte, il vous obéira sans retenu puisqu’il y a ici une absence totale de logique.
  • Comme le dernier exemple, le harceleur distribue arbitrairement les sanctions et les récompenses, et on peut le dire quasiment sans aucune logique. Un coup le bâton, un coup la carotte, un coup le bâton, un coup la carotte etc.
  • Déboussolée face à cette agression constante, la victime finit par perdre tous ses repères, tout comme l’âne dans l’exemple ci-dessus. Le harcelé, continuellement stressé, finit juste par espérer des bribes de compassion et par avoir peur de la méchanceté gratuite de son agresseur.

Comment savoir que l’on est victime de harcèlement moral ?

Il est plutôt simple de savoir si vous êtes victime ou non d’un harcèlement moral. Voici les deux questions à se poser permettant de le savoir facilement :

  • Le harceleur fait-il des choses que la morale, la loi, ou une personne refuserait ?
  • Face à cette personne, êtes-vous toujours perdant ? Si ces deux critères sont justes alors cela signifie que êtes certainement victime de harcèlement.
    Si vous êtes victime de harcèlement moral et de manipulation, il ne faut pas se laisser abattre et prendre la situation en main ! L’impact qu’un individu comme un harceleur peut avoir sur votre vie est énorme. Il faut demander de l’aide auprès d’un spécialiste, en parler autour de soi, avoir recours à un syndicat ou bien à une association.

Ce sont les articles L.1152-1 et L.154-1 du Code du travail qui définissent le harcèlement moral. Il s’agit à l’encontre d’un salarié, de l’ensemble de faits répétés dans le temps qui ont pour conséquence une détérioration des conditions de travail. Ils peuvent porter atteinte aux droits du salarié, à son honneur, dégrader sa santé physique et mentale ou même nuire à son avenir professionnel.

 

mp3-spiral

 

Voyons plus en détail comment lutter face à ce mal.

Comment lutter face aux prémices du harcèlement moral ?

  • Tout d’abord, la règle numéro un est de se protéger lorsque l’on est victime des intentions malveillantes d’un supérieur. Dans ce genre de cas, l’autoprotection est vitale afin de ne pas être déstabilisé.
  • Le principal risque du harcèlement est de perdre confiance et de se renfermer sur soi. C’est pourquoi, il faut pour le harcelé prendre le recul nécessaire. Ainsi, il pourra détailler avec le discernement nécessaire les rapports de force se dégageant de cette situation.
  • Un des principales pièges, lorsque le harcèlement moral est enclenché, est de réagir frontalement aux attaques. En effet, c’est souvent ce que le harceleur espère : déstabiliser sa victime. L’indifférence est l’arme la plus efficace pour lui faire voir qu’il n’a aucune emprise négative sur vous.
  • Par la suite, si le harcèlement continue dans la durée, être irréprochable dans son travail est un rempart efficace face aux éventuelles attaques du harceleur.

Comment lutter face à un harcèlement moral persistant et continu ?

Si le harcèlement moral devient une évidence et s’étale sur le long terme, un comportement proactif doit être adopté :

  • Une option recommandée est de demander un rendez-vous, cela dans le but d’obtenir des explications sans forcément aborder le harcèlement et sans pointer du doigt l’interlocuteur. Il faut des preuves telles que les dates ou des témoins pour pouvoir se défendre avec assurance.
  • Pour faire face au harcèlement et à la hiérarchie, veillez à prendre des notes sur des faits concrets et des points précis. Ces écrits pourront prouver votre bonne foi et seront d’excellents alliés pour trouver une solution rapide.
  • En outre, pour faire reculer son harceleur, il est possible de l’impressionner au moyen d’un comportement autoritaire. Cela montre que la victime n’est pas faible et manipulable. Ainsi, avec cette méthode, le harcèlement moral peut facilement prendre fin.
  • Enfin, une solution efficace peut être de dévoiler intentionnellement les faits afin de bousculer considérablement le harceleur et de retourner son jeu contre lui.
  • Si malgré toutes ces méthodes et ces techniques, le harceleur a toujours le dessus sur vous, plusieurs options peuvent être envisagées : une demande de mutation, un congé sabbatique ou même une inaptitude à tout poste dans l’entreprise, qui est décidée par le médecin du travail. Dans ce cas, l’aide d’un professionnel comme un thérapeute, peut se montrer extrêmement salvatrice. En outre, vous pouvez également opter pour la méditation ou l’auto-hypnose.

Les obligations de l’employeur en matière de harcèlement moral

Tout employeur a une obligation de sécurité et de résultat. C’est pourquoi, il doit mettre en œuvre les moyens nécessaires afin de préserver la santé et la dignité des salariés.

  • Ainsi, laisser ses salariés subir des faits de harcèlement ou le leur faire subir soi-même est un manquement par rapport à cette obligation. Si c’est le cas, l’employeur peut encourir des sanctions civiles. Elles peuvent s’apparenter à des dommages et intérêts en réparation du préjudice subi par le harcelé, et peuvent même être pénales : une amende ou bien une peine d’emprisonnement.
  • Il peut être reproché à l’employeur de ne pas avoir vu ou de laisser perdurer une situation de harcèlement moral. Or, si l’employeur a mis en place des méthodes de prévention adaptées, la survenance du préjudice subi par le harcelé ne pourra pas lui être réprimandée. Une des meilleures mesures pour l’employeur est de mettre en place des formations. Les thèmes peuvent être les bonnes pratiques managériales ou encore la gestion du temps.
  • Lorsqu’il rencontre une situation d’actes de harcèlement, l’employeur doit faire des investigations. Si les faits sont avérés, il faut qu’il prenne les mesures nécessaires afin que la situation de harcèlement cesse immédiatement. Enfin, il doit également sanctionner le harceleur.

Conclusion

Face au harcèlement moral, le harcelé perd tous ses repères. Pour lutter contre les prémices de ce phénomène, il faut savoir prendre du recul, jouer l’indifférence et être irréprochable dans son travail. Si le harcèlement continue sur le long terme, plusieurs solutions sont possibles : impressionner son harceleur grâce à un comportement autoritaire, dévoiler intentionnellement les faits ou voir, se faire aider par un professionnel comme un coach. En outre, il faut savoir que l’employeur possède une obligation de sécurité et de résultat, et doit donc mettre tout en œuvre pour protéger ses salariés et lutter contre le harcèlement moral.

 

« Harcèlement moral au travail : Comment y faire face ? » est un article invité sur Riche et Zen.

Envie de contribuer au succès de Riche et Zen? Alors, passez par ici pour soumettre un texte dès aujourd’hui!