Les trois phases de la relation amoureuse … Éros, Philia, Agape !

MP3 d'hypnose : Perte de poids
MP3 d'hypnose : Stress, Anxiété et Angoisse
MP3 d'hypnose : Arrêter de fumer
MP3 d'hypnose : Susciter l’abondance
Merci de partager ! 🙂Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

La relation amoureuse

La relation AmoureuseDepuis fort longtemps, les Grecs utilisent des mots pour désigner les « sortes » d’amour qu’il nous est possible de vivre vis-à-vis une autre personne. Dans le cadre de ce billet, c’est surtout sous l’angle de la relation amoureuse que je vous présente ces différents « types » d’amour.

Dans notre société moderne, les relations de couple se forment souvent après avoir ressenti une première étincelle de passion pour une autre personne. L’on rêve, imagine et réinvente cette personne telle que monsieur Walt Disney nous a promis qu’elle serait.

Sensation de papillons au ventre avec délice de nectar à la bouche. Nous voilà donc partis pour une aventure des plus tourbillonnante.

Pour en profiter le plus longtemps possible, il nous est recommandé de nourrir ces fameux papillons doux. Malheureusement, ces délectables sensations ne durent jamais vraiment longtemps et ne sont visiblement pas éternelles.

De nos jours, tout nous porte à croire que lorsque ces premières sensations sont parties, l’amour s’est envolé avec lui. Et pourtant, l’intimité, la complicité et une certaine connexion persistent entre lesdites personnes.

Voici donc ces 3 fameuses phases du développent de la relation amoureuse. Tomber en amour, Être en amour et Aimer… Éros, Philia et Agape.

Éros – Tomber en Amour

C’est probablement ce que la plupart des gens considèrent comme étant le « Grand Amour ». C’est la sorte d’amour qui nous fait ressentir des sensations chaleureuses au ventre. Et ces sensations peuvent aller jusqu’à la passion sensuelle.

À ce stade, tout semble beau et bien. L’attirance romantique et sexuelle se manifeste et l’on se sent ivre de la présence de l’autre… Dans une certaine mesure bien sûr. 😉

Le seul problème avec ce type d’amour, c’est que l’objet du bonheur est dépendant des situations et des circonstances entourant la relation. L’amour ressenti est directement relié à la perception qu’on a de l’autre et non de qui cette personne est réellement.

C’est souvent cette image de l’amour qui nous est « vendue » par la société comme idéale de la relation amoureuse. L’idée étant que ce type d’amour nous procurera bonheur, plénitude et accomplissement dans tous les domaines de nos vies. Comme si l’Éros était une finalité en soi où un but à atteindre!!

Pourtant, l’expérience et la sagesse nous avertissent déjà que c’est un mensonge cette idée sociale. Un mensonge doux et agréable à contempler certes, mais un mensonge quand même.

Cet amour peut nous faire ressentir des sensations extraordinaires, mais ça prend plus que ça pour construire une relation significative et profonde. Poursuivons donc notre chemin vers le deuxième stade de la relation amoureuse.

Philia – Être en amour

C’est l’amour filial ou le stade de l’amitié dans l’amour, l’amour fraternel en quelque sorte.  C’est quand on apprend à connaitre l’autre… Tel qu’il est, sans porter nos œillères et sans le nectar enivrant de la passion d’Éros

mp3-spiral

Dans un couple, c’est important que l’homme et la femme aient en commun des intérêts, des valeurs et des objectifs. On apprend ici à connaitre l’autre avec ses vraies valeurs et ses vraies qualités.

C’est dommage, mais c’est souvent ici que les papillons disparaissent.  C’est ici qu’on commence à remarquer les différents traits de caractère et défauts de l’autre…

On se met à scruter les détails de la relation amoureuse avec une loupe en se questionnant sur la raison d’être de cette relation. C’est aussi souvent à ce moment que les relations prennent fin.

On sort la télécommande et on se commande une autre personne digne de notre intérêt comme si l’on changeait un poste de télévision par ennuis d’une annonce un peu trop longue.

Réaction normale bien sûre! Surtout à notre époque où la surconsommation est tristement perçue comme étant naturelle et bénéfique.

Pour les gens encore intéressés à poursuivre la relation amoureuse, c’est un stade qui bien entendu est très précaire et fragile. Ce stade est le plus difficile, puisqu’il nous demande de pratiquer l’introspection et de remettre en question nos attentes face à l’idée de ce qu’est une relation.

Si même avec les embuches parcourues, les partis concernés trouvent que la relation est encore importante, c’est ici qu’ils choisissent de travailler pour réussir à comprendre l’autre dans qui il ou elle est réellement.

C’est le moment où l’on apprend à communiquer et à faires les compromis nécessaires afin de pouvoir accéder à la troisième phase du processus relationnel.

Agape – Aimer

C’est d’aimer l’autre inconditionnellement. C’est d’accepter l’autre tel qu’il ou elle est avec ses qualités et ses défauts.

C’est de donner à l’autre sans attendre quelque chose en retour. Au fait, c’est très spirituel comme connexion.

La raison pour laquelle l’amour Agape peut se démarquer autant des 2 autres types d’amour, c’est qu’elle est basée sur l’engagement à une décision. La décision de chercher activement le bien-être d’une autre personne, et ce, sans désirs de profit personnel.

C’est un amour altruiste. Un amour libre des chaines de l’oppression et des manigances multiples.

Les couples qui auront travaillé fort pour apprendre à se connaitre et à devenir des amis intimes sont les couples qui seront en mesure d’accéder à ce stade de la relation amoureuse.

Ils pourront s’aimer tout simplement. Et en bonus, ils pourront revivre les sensations de l’éros s’ils le désirent.

La valse des relations

Il est important de mentionner ici que ce n’est pas forcément en même temps que les partenaires évoluent dans les différentes phases de la relation amoureuse. Les partenaires peuvent très bien évoluer à des vitesses différentes!!

C’est d’ailleurs ce qui peut être très déstabilisant pour la personne qui reste en arrière dans l’étape précédente. Pendant que l’une des personnes est encore à l’apogée de sa passion, l’autre peut déjà être en train de commencer à critiquer certaines choses!

La quête de la passion

J’ai pris connaissance de quelques petits trucs et conseils pour garder l’Éros éveillé au travers des différentes étapes du développement d’une relation. Bien entendu pour que cela fonctionne, les 2 partis doivent bien sûr vouloir participer au jeu.

Pour garder les sensations d’intimité et de papillons dans une relation, on doit s’efforcer d’accorder des petites attentions quotidiennes à l’autre. Trouver des moyens pour se faire plaisir.

Préparer le café, apporter le déjeuner au lit, offrir un massage, offrir une fleure, un sourire, une caresse. L’on doit continuer à charmer la personne aimée.

Regarder votre partenaire comme si c’était quelqu’un que vous veniez de rencontrer. Essayer de le percevoir d’une nouvelle façon. De vous concentrer sur les éléments qui vous ont attirés quand vous vous êtes rencontré.

Apprenez à communiquer de façon plus efficace. Assurez-vous que ce soit des dialogues et évitez les critiques négatives. En améliorant vos habiletés de communication, il y a de meilleures chances que la passion reste dans le couple.

Aussi, si le temps passe vite et que vous êtes un peu négligent sur ce côté, prenez le temps de planifier vos rencontres « intimes ». C’est une merveilleuse façon d’augmenter l’intimité des partenaires en planifiant de faire l’amour plus souvent!

L’attente du moment et le suspense créé augmenteront le désir et la passion. Mais en cette matière, éviter de choisir toujours le même soir à la même heure. La routine installée pourrait aussi bien tuer la passion qu’il vous reste. 😉

Ce sont tous des trucs aussi efficaces les uns que les autres pour vous aider à garder votre relation vivante.

Une relation parfaite, ça n’existe pas. Le grand amour c’est un choix… et c’est aussi du travail.

Si vous avez aimé lire mon billet sur la relation amoureuse, assurez-vous de garder le contact avec nous en vous inscrivant à notre infolettre Gratuite. Pour vous inscrire, entrez votre prénom et votre courriel ici-bas maintenant!

Abonnez-vous!


Prénom * :

Email * :

* champ obligatoire.


Et merci de partager cette page sur vos réseaux sociaux favoris! 🙂

À plus 😉

Dominic Lamoureux

Retournez à la page d’Accueil à partir de la page La relation amoureuse

Merci de partager ! 🙂Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

32 Réponses

  1. Robert Hamel

    Bonjour Dominic,

    Votre billet est très intéressant. J’ai constaté il y a quelques années qu’il faut bien plus que des intérêts en commun pour qu’un couple dure. Je crois que, avant tout, il faut que les deux personnes partagent un certain nombre de valeurs.

    Pour ma part, je crois que c’est lorsque la passion des débuts s’estompe que le véritable amour commence. Et le véritable travail également.

    Merci beaucoup,
    Robert

    Répondre
  2. Cigdu

    Bonsoir ! J’adore votre billet ! Il est effectivement complet et explique d’une jolie manière la relation amoureuse.

    Répondre
  3. Tania

    Très intéressant! À ce sujet, je fais beaucoup de réflexions ces derniers temps et à la lecture de ton article je me pose une question; Si avant d’entrer dans la première phase, soit Eros, on apprenait à se connaître davantage, à travers des activités à deux et en groupe, des repas partagés, des discutions, l’entourage de l’un et de l’autre, est-ce que l’on ne se faciliterais pas la tâche pour traverser la deuxième phase?

    Ma réflexion va comme suit; Si la phase Eros est basée sur une étincelle, une simple étincelle, une attirance inconsciente, sexuelle, un désir commun d’être en couple, la relation est en effet basée sur une perception complètement imaginaire de l’autre.

    Par contre, si on revenait un peu aux valeurs de base, celles du coeur, celles qui dictent que pour être en couple il faut avoir des SENTIMENTS pour l’autre et non seulement une attirance, une étincelle. Cette façon d’entamer une relation de couple mènerait vers une perception de l’autre basée sur plus de faits et d’observations que d’imagination et par conséquent la 2e phase (Philia) serait moins parfumée de déceptions mais plus une simple phase d’approfondissement des sentiments, d’ajustement à certains aspects de l’autre que nous n’aurions pas eu la chance d’observer mais à la base, intérets communs et valeurs auraient été confirmés.

    Qu’en pensez-vous?

    Répondre
    • Dominic Lamoureux

      Eh bien, je te dirais que tu résumes très bien à mon sens, une très belle façon d’entamer une relation amoureuse.

      Pour ma part, les relations que j’ai eues, qui ont été les plus agréables, sont celles issues d’une amitié.

      La complicité était de loin le facteur le plus agréable. Ce qui est très dur à avoir au début si c’est fondé sur l’Éros.

      Merci Tania 🙂

      Répondre
  4. Burlesk'Art

    …un super texte! j’y reconnais là de longues philosophies autour de la table 🙂 Aller! continu de nous apprendre!! Merci pour ce partage que je partage à mon tour!! xx

    Répondre
    • Dominic Lamoureux

      Merci Isabelle 🙂 En effet, un sujet qu’on a discuté en long et en large… Et l’on n’a probablement pas fini d’en parler tant qu’on va être des êtres humains n’est-ce pas? 😉 Merci beaucoup de partager. Ça me fait très plaisir 🙂 xxx

      Répondre
  5. Marie J

    C’est excellent! Je simplifie : tout simplement qu’une fois le Coup de Foudre s’estompe et que l’ont revient les deux pieds sur terre, ont sais qu’ont est en amour quand ont se réveille et ont a quelque chose encore à se dire 🙂

    Répondre
  6. Nathalie ** ThAliE ** Twitter

    Ah merveilleux article sur l’amour, tu es très doué, j’adore !!!
    Ces fameux « papillons », c’est bien vrai !

    Mon ex-mari (50 ans) est parti avec sa secrétaire (38 ans) il y a maintenant 2 ans, il est resté 6 mois à la maison avant l’annonce de sa liaison et l’amour n’est plus possible même après 26 ans de mariage…

    Les « papillons » s’envolent à présent de l’autre côté, le Coup de Foudre… tu parles. Mais lorsqu’on découvre la personne au quotidien, c’est une autre affaire.

    Je le sais, car mes garçons sont obligés de se rendre tous les 15 jours etc… Je me retrouve avec mes 3 enfants, ma fille de 20 ans et mes jumemaux de 12,5 ans… mais nous sommes très heureux !!!!

    Heureuse d’avoir découvert ton blog, une vrai satisfaction sur tous les points !
    Bonne Journée,

    Nathalie

    Répondre
    • Dominic Lamoureux

      Merci Nathalie pour tes commentaires que trop flatteurs! 🙂

      Désolé d’apprendre ici pour ta rupture avec ton ex-mari 🙁 Je n’ai que trop peu de mots pour te consoler…

      Mais de par la façon que tu nous écris, tu sembles avoir commencé à passer à autre chose. Bravo pour cela!

      Merci d’avoir pris le temps de me laisser un message, ça me fait très plaisirs de voir que j’ai pu t’inspirer 🙂

      Répondre
  7. Sylvie

    On a vu milles fois le coeur des amants fatigués s’embrasser…ne me quittes pas non, ne me quittes pas…. ah que l’amour peut être douloureux! Je le sais, mais aussi la plus belle « invention » qui nous rendent tous humains, quelle merveilleuse quête! Merci Dominic pour ces analyses d’autant plus utiles en ces journées d’hiver d’amour.

    Très intéressant!

    Répondre
  8. Mel (@AstronautOfSP)

    J’ai trouvé ce billet très intéressent et il m’en a fait apprendre plus sur une relation amoureuse, je ne sais pas vraiment ce que c’est avoir des papillons dans le ventre parce que cela ne m’est encore jamais arrivé mais d’après ce qu’on en dit tes techniques pour les gardés sont précieuses !! Bonne continuation 🙂

    Répondre
  9. Marilène

    C’est tellement attachant comme billet. Je reconnais chaque étape avec mon Amoureux. Nous sommes mariés depuis 5 ans et ensemble depuis 10 ans.

    C’est vrai que c’est du travail, mais quand on se regarde, on s’aime plus qu’au premier jour. Et de plus en plus. Nous nous prenons comme nous sommes et nous nous devinons.

    Avoir l’impression d’avoir trouvé son âme soeur; c’est magique. 🙂

    Répondre
    • Dominic Lamoureux

      Salut Marilène, content que tu t’y reconnaisses dans ces étapes de ta relation amoureuse :)… Je ne me trompe donc pas trop 😉 hihi heureux pour toi que tu y as même trouvé ton Âme sœur! Merci pour le commentaire! 🙂

      Répondre
  10. Lucie Riffon

    Salut Dominic,
    à la lecture de cet article, je me suis fait la réflexion que Eros est en effet très fort et que cette sensation forte est ce qui est rechercher de nos jours. Mais comment concilier désir d’amour et désir érotique ? Plus j’avance en âge et plus la frontière s’efface. Avant je ne pouvais dissocier l’un et l’autre (mais il faut dire que les hommes eux le pouvaient), mais maintenant, c’est trop facile de les dissocier. Peut-être sommes-nous trop bombardé par les images érotiques et les prenons-nous pour de l’amour. Ceci dit, si l’amour était simple, on s’ennuierait. Merci pour ta réflexion et tes conclusions. Elles sont rafraichissantes. 🙂

    Répondre
    • Dominic Lamoureux

      Bonjour Lucie,
      Merci beaucoup pour ton commentaire et aussi pour ta réflexion. En effet, plus on avance en âge et en expérience, plus nos perceptions changent. Dure de dire si c’est en bien ou en mal. J’imagine que ça dépend surtout des fruits qu’on récolte. Merci encore. 🙂

      Répondre
  11. nathalie Bérubé

    bonjour Dominic,
    C’est un plaisir de lire tes articles, je ne te connaissais pas sur ce côté
    là, moi en ce moment je suis dans la phase éros, alors j’ai pris tes conseils en note et il ne reste plus qu’à les appliquer,
    Merci, très enrichissant.
    xx

    Répondre
  12. Myriame M.

    Ayoye, j’adore..! J’ai aucun mot pour ça! Ça fait drôle de lire quelque chose d’aussi vrai! 🙂

    Répondre
  13. Myriame M.

    Je suis dans la phase Philia, en plus il y a deux semaines environ, je me suis poser des questions. Parce que je n’avais plus de papillon! Je vais appliquer tes conseils à la lettre! Merci beaucoup! Bonne fin de journée!

    Répondre
  14. Geoffroy

    Merci.
    C’est un article intéressant et aussi qui appelle à une certaine sérénité, sagesse. Les relations humaines&affectives ne sont pas toujours un exercice des plus aisés. Cet article nous interpelle en nous et aussi nous fait rendre compte de peut-être une part de ce qui est important pour s’épanouir avec l’autre… J’ai apprécié, vous remercie.

    Répondre
  15. Sabrina

    I enjoyed reading your article. It was very helpfull for my essay about the 6th types of love: eros, agapia, ludus, storage, pragma, and manic.

    Merci 🙂

    Répondre
  16. Nathalie

    Bonjour Dominique,

    Merci pour ce billet, c’est tellement plus claire maintenant ! Je comprends mieux pourquoi mes anciennes relations n’ont pas marché (et tant mieux quand j’y repense) et pourquoi ma relation actuelle est si bien partie !

    Grace à votre billet j’ai encore plus confiance en la longévité de mon couple, mon intuition se vérifie clairement avec vos explications !

    Nath’

    Répondre
  17. Carinne

    bonjour je me poser des questions sur l amour veritable et j ai atterie sur ce billet qui ma tres bien expliquer je suis sur le filia effectivement l amour change au fil du temps je le confirme 12 ans avec la meme personne et effectivement se billet ma fait comprendre ce qu est l amour est ce pourquoi je passe par se sentiment que plus rien n et comme avant se fameux papillons du debut qui me manque car me fait sentir moi et percevoir le monde de maniere different voila.Merci de m avoir eclaircie

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.