La ronronthérapie ou l’art de se détendre grâce aux chats

MP3 d'hypnose : Perte de poids
MP3 d'hypnose : Stress, Anxiété et Angoisse
MP3 d'hypnose : Arrêter de fumer
MP3 d'hypnose : Susciter l’abondance
Merci de partager ! 🙂Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

La ronronthérapie, une médecine douce au poil!

Les chats dominent Internet avec leurs photos et vidéos drôles ou adorables. Mais ils ne sont pas qu’un petit animal mignon, ils ont en effet de nombreux bienfaits pour nous autres humains. C’est ce qu’on appelle la ronronthérapie.

Quand on parle de cette médecine douce, souvent les gens sourissent ou sont sceptiques, surtout les allergiques aux poils de chat. Peu de personnes prennent en effet au sérieux le potentiel thérapeutique de ce petit animal. Pourtant celui-ci nous apporte un grand bien-être, simplement par sa présence, ses attentions et surtout ses ronronnements.

ronronthérapie

(c) Agamaszota – Pixabay

La ronronthérapie une étude sérieuse

Animal vénéré dans l’Égypte des pharaons et à l’heure actuelle dans de nombreux pays, son ronronnement reste un mystère. Techniquement, il s’agit d’une vocalisation émise par certains félins, dont les chats. C’est un bruit particulier, une vibration ou un bourdonnement, que l’animal émet lorsqu’il est heureux, confortablement installé, mais aussi pour se guérir.

L’étude de l’effet des animaux de compagnie, en particulier des chats, sur l’être humain a été entreprise dès les années 50 aux Etats-Unis. La ronronthérapie part d’un principe simple qu’explique très bien Jean-Yves Gauchet sur son site et dans ses interviews. Ce vétérinaire français spécialiste en médecine naturelle s’est intéressé de très près à la question. Selon lui, le ronronnement du chat « apaise et agit comme un médicament sans effet secondaire ».

Les vibrations qu’il émet par ses ronronnements ont de nombreuses fonctions. Le chat est capable de repérer le mal-être chez les personnes et d’agir en fonction grâce aux phéromones que la personne en détresse dégage.

Jean-Yves Gauchet explique que « c‘est par le tympan, mais aussi les corpuscules de Pacini, des terminaisons nerveuses situées au ras de la peau, que nous percevons le ronron qui émet des fréquences basses, entre 20 et 50 hertz. Des pensées positives et de bien-être sont alors transmises à notre cerveau ».

Reste à savoir sous quelle forme le chat a une action thérapeutique.

ronronthérapie

mp3-spiral

(c) Didgeman – Pixabay

Les bienfaits du chat et de ses ronronnements

Car oui, le chat est un animal très mignon (avec de charmantes griffes et des crocs plutôt affilés) mais les études montrent vraiment que ses ronronnements nous transmettent de bonnes énergies. Voici quelques uns des bienfaits des ronronnements félins sur l’être humain:

– Ils nous permettent de sécréter davantage d’endorphines et donc d’évacuer le stress, de nous apaiser et de nous relaxer. Au revoir énergies négatives et Bonjour calme et sentiment de plénitude !

– Ils calment notre rythme cardiaque et respiratoire, ce qui est très bon pour notre santé.

– Ils nous invitent au sommeil et sont d’un précieux secours en cas d’insomnie. De beaux rêves s’offrent à vous.

– Ils agissent comme un anti-dépresseur naturel, nous aident à nous défaire des idées noires et à retrouver un équilibre psychologique.

– Pour certains, comme Véronique Aïache (La Ronron thérapie aux éditions Guy Trédaniel), les ronronnement ont également une action positive sur la régulation de la tension artérielle. Il boosterait nos défenses immunitaires et agirait comme un soutien psychomoteur.

– Les caresses mutuelles et les ronronnements nous permettent de faire preuve de douceur et de l’expérimenter en retour. Cela fait du bien et l’être humain en a souvent besoin.

ronronthérapie

(c) Lougobin – Pixabay

La ronronthérapie et ses nombreuses applications

La ronronthérapie fait partie des médecines douces et ses bienfaits ont été testés sur plusieurs types de personnes. Les hôpitaux et les maisons de retraite font de plus en plus appel aux chats pour réconforter leurs patients et leur apporter une bonne dose de douceur. Plusieurs études ont également mis en avant les bienfaits des chats pour accompagner les enfants souffrant d’autisme.

Les livres sur le sujet, basés sur les études scientifiques menées de par le monde sont nombreux. Et, pour les personnes ne pouvant pas avoir un chat à la maison, il existe même des applications pour smartphones ou encore des CD de ronronnement. Ils vous permettent de bénéficier de certains bienfaits de ce bruit si particulier et réconfortant sans avoir l’animal à proximité. Dans le cas des personnes allergiques, cela pourrait être un bon moyen de déstresser simplement sans avoir à souffrir de quintes de toux et d’irritations dues à la présence d’un chat.

Autre possibilité de pouvoir profiter des félins lorsque l’on ne peut pas en avoir un chez soi : le bar à chats. Ce genre d’endroits s’est développé au Japon avant de conquérir le monde entier. Il s’agit d’un café-bar proposant boissons, collations et même repas quelques fois dans lesquels vivent confortablement des chats. Ces derniers sont soignés, disposent de leurs propres espaces au cas ils souhaitent être tranquilles.

La ronronthérapie peut donc nous aider au quotidien à nous sentir relaxés. Il s’agit de profiter des bienfaits de cet animal qui pratique avec délice l’art de se détendre. Mais attention, les chats ronronnent et sont très mignons mais ce sont aussi de petits malins. Ils aiment en effet beaucoup jouer (et détruire) en utilisant leurs jolies griffes… Et ça n’entre pas vraiment dans la ronronthérapie !

 

« La ronronthérapie ou l’art de se détendre grâce aux chats » est un article invité sur Riche et Zen.

Envie de contribuer au succès de Riche et Zen? Alors, passez par ici pour soumettre un texte dès aujourd’hui!

Merci de partager ! 🙂Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.